Les POOMSES

Voici les 8 poomsés inférieurs avec leurs significations...ainsi que les terminaisons.

Bon travail à vous !!!

 

Taekeug Il Jang

KEON : le ciel

Il symbolise le principe de la création de toutes les choses dans notre univers, ciel et lumière (puissant, masculin, le Yang pur).

Le premier Poomse est le début de tous les Poomse, le trigramme associé représente le Yang. Il devrait donc être exécuté avec la grandeur du ciel, l’ouverture et l’esprit créateur de l’univers.

 

 

 

 

 

Taekeug Yi Jang

TAE : le lac

Joyeux et serein, ce qui signifie la fermeté intérieur et la souplesse extérieur.

Le lac n’a pas de vagues comme la mer, il ne coule pas comme une fleuve, l’exécution doit être précis, calme et évoque une certaine sérénité, sachant que l’être humain a des limites, mais il peut les surmonter.

 

 

 

 

 

 

Taekeug Sam Jang

Yi : le feu

Il signifie la chaleur et la brillance.

Le Feu contient une grande quantité d’énergie, il aide l’homme à survivre mais il a également un coté dévastateur. C’est pour ça qu’on dit que sans la maîtrise la force n’est rien. Ce Poomse doit être fait avec une certaines explosions d’énergie. Il est fait pour encourager les pratiquants à avoir un sens de la justice et une passion pour l’entraînement.

 

 

 

 

 

 

 

Taekeug Sa Jang

Jin : le tonnerre

Il représente le courage.

Le tonnerre provient du ciel et est absorbé par la terre, transmettant une énorme puissance et de dignité. Le tonnerre est l’une des forces naturelles les plus puissantes, les mots d’ordre de ce poomse sont : la force, la fermeté et le rythme.

 

 

 

 

 

 

 

Taekeug Oh Jang

Seon : le vent

Imprévisible, insaisissable, alternativement souple et puissant.

Le vent est une force aimable, mais il peut devenir furieux et détruire tout sur son passage. L’allure de ce poomse doit être comme le vent, douce mais ferme, en connaissant la capacité de la destruction d’un seul mouvement.

 

 

 

 

 

 

Taekeug Youk Jang

Gam : l'eau

Fluide, elle peut exister sous plusieurs formes.

L’eau peut déplacer une montagne, sculpter une rocher, c’est un élément omniprésent dans notre univers, elle est douce, en même temps brutale. Ce 6ème poomse doit avoir des caractères comme l’eau, parfois tranquille comme un lac, parfois grandissant comme un fleuve. C’est une eau vivante en mouvement éternel.

 

 

 

 

 

 

 

 

Taekeug Tchil Jang

Gan : la montagne

Equilibre, mobilité et immobilité.

Les Montagnes restent toujours majestueuses, peu importe leur taille. Ce Poomse devrait être exécuté avec le sentiment que tous les mouvements sont gracieux et méritent d’être soignés. Les déplacements et les positions doivent être fermes, stables et dominantes comme une montagne.

 

 

 

 

 

 

 

Taekeug Pal Jang

Gon : la terre

Fort, concentré (respect, féminin, YIN pur).

Le trigramme associé à ce poomse est le YIN, la fin du début, la partie négative, mais même dans l’obscurité il y a un peu de lumière. En exécutant ce 8ème poomse on devrait être conscient que c’est le dernier Taekeug que l’on apprend, qui est également la fin d’un cercle qui signifie l’enracinement et l’installation.